MA ROQUINERIE

"laissez l'onde aller légère aux sources du souvenir...c'est là que se trouve le meilleur à venir" kb

vendredi, avril 13, 2007

Déferlante...
















Je marchai à l’envers le décor inversé d’une vie en nid de poules et ornières. Usé d’amour, le front aussi bas que ma queue battant le flanc de mes mollets.

Je me tâtai la tête…l’embryon de cornes avait encore grossi…

Pas mes couilles…je n’en avais plus…

Dans mes yeux jaunes se reflétait le bleu de l’AMER

Si j’étais Dieu me dis-je au déni de mes cornes, je sucrerais la MER

Et que crèvent les poètes noyés par les mirages sucés au sang sur les seins de leur MERE l' idéal en Déferlante

kb

8 commentaires:

  • À 3:31 PM , Blogger Loula la nomade a dit...

    Chapeau bas, les mots m'éludent.

     
  • À 4:49 PM , Anonymous Anonyme a dit...

    Tu m'enchantes KB et t'es un vrai hbiba :)))

    sophia

     
  • À 1:51 AM , Blogger Loula la nomade a dit...

    KB, tu deviens plus dangereux que le messager a chaylah a sidi Bouzid:-)

     
  • À 10:21 AM , Anonymous marc a dit...

    trés jolie , trés profond , a ces corne quelle plait , pour moi aussi .
    c'est bien exprimer
    amitier
    marc

     
  • À 6:49 PM , Anonymous Anonyme a dit...

    "usé d'amour" au lieu de "amoureux transi" ... Quel dommage...

    sophia

     
  • À 6:52 PM , Anonymous Anonyme a dit...

    Je dirais plus... Je dirais a chaylah a sidi benslimane lol

    sophia

    bisous bisous

     
  • À 3:56 PM , Anonymous ab6 a dit...

    Ca me donne envie de chanter du trenet en maillot jaune.;)

     
  • À 4:51 PM , Anonymous kb a dit...

    dis tout de suite que je suis vieux jeu !! :))

     

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil