MA ROQUINERIE

"laissez l'onde aller légère aux sources du souvenir...c'est là que se trouve le meilleur à venir" kb

jeudi, février 22, 2007

le temps orange

















Chers internautes, pelures flottantes dans l'évier du net et autres douteuses émanations de la toile ! La période mirlitonnage se trouvant être excitée par les piquages d'un autre fouille le tendre, je continuerais donc à déverser les démangeaisons de mes prurits égotiques, jusqu'à ce que vous me disiez « c’est assez » (comme ce grand escogriffe d’El Blase qui chasse la baleine du savoir en ce moment)…



La rose est bleue ce matin où les regards dorés de la vie en rose calment l’absence grise du fruit rouge de ma passion.
Sur les rideaux verts de ma chambre noire ton blanc visage émerge doucement sous les halos d’une lampe rouge.
Je ris jaune à la peur bleue que tu ne restes prisonnière dans un cliché marron…souvenir défraîchi de mon age vert lorsque le blanc suaire de la mort dormait l’air absent sous les pelures oranges du temps.


kb...un coloré

7 commentaires:

  • À 11:49 AM , Anonymous Anonyme a dit...

    envie de vie, de jaune paille, de vert menthe et de marron mouillé de la terre, le poussiereux du savoir le vert bilieux des tourments, pour une autre fois peut être.

     
  • À 12:10 PM , Anonymous mehdi7 a dit...

    Les pelures oranges du temps...
    Bon, si je me fie à ta théorie, l'Univers ne serait en fait qu'une énorme clémentine?!
    (Oui, je suis très occupé au bureau :-P)

     
  • À 4:21 AM , Blogger Le Glandeur a dit...

    Puisses tu être inondé de l'histamine du meilleur cru et que les prurits les plus sagaces rythmer ton verbe et éclairer de couleurs la détresse des ennemis de la nouvelle poésie !

    Hey Man !

    Glandu Sun Souss

     
  • À 5:31 AM , Anonymous Elle a dit...

    Cher pépin,
    Dans le néant de la Toile, nos mots se noient dans l'encre épaisse de la nuit , mais pas de quartier pour les Argonautes!
    Le temps ici est bleu comme les intermittences lumineuses de mon écran et la vie parfois pressée sort de l'écran , et offre un arc-en-ciel...(au secours , je dérive...)

    c'est assez! me dit la baleine blanche!

     
  • À 9:19 AM , Anonymous kb a dit...

    Elle, event du net par ou souffle la lumière du réel, c'est que la blanche baleine rafolle de tes poireaux et moi de ta chemisette à bras rouges d'une chatelaine :))

    kb...transformé en dugong le temps d'un chant de sirène

     
  • À 2:12 AM , Anonymous la baronne chassé du paradis a dit...

    le chant des sirenes que la baleine blanche des nuits profondes de l'océan ,essaie de taire ,me raméne à la raison.
    je suis là perdue dans ce corail oranger qui me nargue de perles doréés et me tente...je n'y toucherai point ,car ce soir le nectar suave de l'orange que je n'ai point voléé me rapelle ces rytmes fous !non je ne l'ai point voléé ,mais les conspirateurs me branlent leur slogans !qui a volé volé l'orange?et je suis emue ...si suelement la baleine blanche n'avait point tu le chant des sirenes ...et je me confesse devnt l'auditoire pour mieux les convaincre ,non je ne l'ai point voléé cette orange ni offerte à kb..non je veux rester dans ce paradis et jouir du sun sous de glandeur jusqu'a la derniere semance ..pitié pitié je n'ai point volé l'orange!

     
  • À 2:16 AM , Anonymous la baronne a dit...

    voilà encore une qui regarde trop la télé!

     

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil