MA ROQUINERIE

"laissez l'onde aller légère aux sources du souvenir...c'est là que se trouve le meilleur à venir" kb

lundi, janvier 08, 2007

Silence! je tourne....en rond



Je tourne en rond…

Pas dans ma tête mais pour de vrai. Depuis une heure j’arpente la rue des bleuets qui fait un arc de cercle pour recouper la rue des violettes.

Je tourne en rond donc, mais ça vous le saviez déjà n’est-ce pas ? Pour preuve je viens de vous le dire à l’instant, deux lignes plus haut. A chaque passage devant « moul azzari3a » (traduit littéralement ça donne « propriétaire et maître des pépites » ) je me taxe de 2 dh en contre partie d’une Harlboro « détail » (le H c’est juste pour qu’on ne m’accuse pas de faire de la pub) venant ainsi timbrer la fiscalité imposée par mon subconscient sur ma consumation (en fumée) et consommation (en fumiste) du temps perdu à tourner en rond.

Je tourne en rond, n’ayant jamais réussi à comprendre notre aliénation culturelle à qualifier dans l’absolue appartenance certains commerces et certains métiers jugés petits…très subjectivement sans doute.

Je m’arrête une énième fois devant la petite échoppe du maître incontesté de la pépite pour acheter une énième cigarette. Je trouvai que le zigue avait pris un coup de vieux depuis mon précédent passage…une impression sans doute…en surimpression de mon tourne en rond.

Je tourne en rond… « Encore !! » me direz vous. Oui ! Vous répondrai-je pour rondement garder la tournure, me remémorant qu’à chaque passage du préposé au relevage des compteurs électriques de la maison celui-ci répondait immanquablement au kicé ? de sa sonnerie : « moul ddou » (littéralement traduit : « le maître de la lumière »). Il est vrai que les voies du seigneur étaient impénétrables et que Dieu avait de bien singulières façons de se présenter à nous…mais de là à venir en blouse bleue façon filiale lyonnaise des eaux c’était pousser très loin le sens de la filiation, quoique le préposé aux compteurs du quartier s’appelait « jibril » (l’équivalent de Gabriel en arabe)…de quoi rester perplexe non ?? Alors vous comprendriez que je continuasse à tourner en rond !!

Je continue donc à tourner en rond…repassage au niveau du péage. Tiens ! Le patron de la pépite avait rajeuni d’un coup. L’effet nicotine sans doute. « Pourquoi que tu ne t’achètes pas un paquet et que t’arrêtes de tourner en rond mon vieux ! » me dis-je.

Connard de subconscient…fallait qu’il me remue le couteau dans la plaie

« Ben ouais ! Arrête de tourner autour du pot…t’es un fumeur mon vieux et tu le resteras toujours !! »

Bon là je crois que ça ne tourne plus très rond dans ma tête…fallait faire un choix :

Continuer à tourner en rond pour ne pas fumer…ou disons moins fumer, ou bien m’acheter un paquet, continuer à fumer donc et cesser de tourner en rond et autour du pot…d’échappement

Entre temps j’avais déjà fait un autre tour

Et là surprise : le big boss de la pépite était une fille…tout aussi noiraude que le précédent patron mais avec tous les attributs de sa conjugaison au féminin.

- « ton père est parti ? » que je lui fais tout bête…

- « oui…il y a trois ans déjà…un accident de vélo »

Je regardai tout con mes deux dirhams posés sur le verre me disant qu’il y avait un truc qui ne tournait pas rond. Je fis deux pas en arrière et regardai la plaque sur le mur..en haut à gauche.

Rue Al forat

La ronde s’arrêta net…trois quarts d’heure déjà que j’avais quitté le quartier, m’arrêtant à chaque marchand de pépites….

- « deux chewing gum s’il vous plait » que je lui fais évasif…et de rajouter

- « j’aimais bien vôtre papa… »

6 commentaires:

  • À 5:16 PM , Blogger Le Glandeur a dit...

    Sacré Kb! Tout en circonvolution le bougre !
    Je me disais bien que ça tournait rond quelque part!
    Et nous tu crois qu'on fait quoi nous hein?
    Même que certains en tournant si bien, arrivent à remonter dans le sens darwinien du terme !

    Moul les Glands

     
  • À 6:24 PM , Anonymous imane a dit...

    ah des posts comme j'aime, les petites choses de la vie..ki font presque toute notre vie..enfin euh..la mienne..:)
    ton moul zerri3a fait un cumul de fonctions, je voudrais apporter cependant mon témoignage en faveur de moul détails, vrai militant de la lutte anti tabacs, g eu recours à ce monsieur lors de mon sevrage si si..il m'a été d'un grand secours, kan le manque se faisait tenace et kil me restait assez de dignité pour pas acheter un paquet..et la procédure à suivre est assez périlleuse..parsemée d'obstacles..et c'est l'intérêt de l'entreprise.
    - retrouver un moul détails dans un endroit pas très fréquenté, pour pas se refiler la honte...c pas facile, ça te prend au minimum une demie heure pour en trouver, durant ce temps, le manque se fait moins tenace (après 15 minutes le manque disparait), parfois tu retourne chez toi sans rien acheter...en te disant rjou3 lillah.
    - faudrait assez de cran pour lui aller l'aborder, tu te sens mais junky accro grave..manque de courage, parfois tu redémarres et repars chez toi.
    - il te refile la clope, tu repars chez toi la taffer à la viesse grand V, tu te rends compte k c pas aussi top k ça, normal, c pas nessairement ta marque..t'en as moins envie par la suite.
    - une fois taffé, tu revois le scénar et t'as honte d'en être arrivé là..tu te sens larvesque en pleine déchéance..:))

     
  • À 8:14 PM , Blogger leblase a dit...

    KB...
    Tsst tsst
    Tu disais que tu ne voulais pas faire de pub...Bon, d'accord, mais après avoir lu tes jolis ronds sur terre, je me pose une question: dans Harlboro, c'est H ou arlboro qui cache l'autre?
    Allez, fais encore un tour, non! Fais en sept avant de répondre;-)

     
  • À 8:57 PM , Blogger kb a dit...

    Leblase> mort de rire...celle là je ne l'avais vraiment pas vue venir. mais maintenant que tu me le dis je me rapelle m'être arrêté un moment au bout de la rue( rassederb comme on dit chez nous)pour tirer une ou deux taffes du pétard de momo. C'est sans doute ce qui a brisé le cercle de mon tourne en rond me faisant dériver à quelques encâblures du quartier :))

    Imane>j'aime bien ton "petites choses de la vie"...ça me rappelle coluche...quoique elles ne sont pas si petites que ça mes petites choses de la vie :))))

    LG>remonter "dans le sens darwinien du terme" résonne dans ma tête en bruit de pierres sous les pas de quelqu'un en train de dévaler la pente :))
    faudra bien qu'on se remonte le moral un de ces quatres en s'en jetant quelques uns derrière le gésier du primate darwinien qui someille en nous...tu verras alors ce que tourner vraiment veut dire...dans le sens "barrique" du terme:))

    zetez des bons...tous

    kb...moul l'blog

     
  • À 7:50 AM , Anonymous Elle a dit...

    Fais touner KB ô moul ddou de la blogosphère !(normal qu'on y tourne en rond)
    tu m'as mis la tête à l'envers avec tes ronds de fumée, sortie de mon ronron, celui du rond-de-cuir-,qui soudain au rond-point, à tourné à gauche,avec une espèce de rondadepour se jeter sur son Robert...(tu sais c'ui qu'est si rondelaid)
    Bon, j'arrête les ronds de jambe, ça ne vaut pas un rond .

    Dis tu le tournes quand ton spectacle?
    je t'imagine bien sur scéne dans ton numéro de jongleur de mots ...

     
  • À 12:42 PM , Blogger kb a dit...

    Elle> combien de rondelles dans ta vodka??
    :))))


    kb...rond d'elle

     

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil